Retour aux actualités

Le reporting commercial est un outil indispensable pour les TPE et PME souhaitant piloter efficacement leurs activités commerciales, optimiser la prise de décision et améliorer leurs performances. 

Qu’est-ce que le reporting commercial ?

Comment définir le reporting commercial ?

Le reporting commercial est le processus de collecte, d’analyse et de présentation des données relatives aux activités commerciales d’une entreprise. Ce processus vise à fournir une vue d’ensemble des performances commerciales, aider à identifier les tendances et les écarts, et informer les décisions stratégiques. 

Un reporting commercial efficace utilise souvent des tableaux de bord pour visualiser les données de manière claire et concise, facilitant ainsi la prise de décision.

reporting commercial

Pourquoi faire un reporting commercial ? 

Le reporting commercial offre plusieurs avantages cruciaux pour une entreprise :

Évaluation des performances : Le reporting commercial fournit une vue d’ensemble des performances de l’entreprise dans différents domaines tels que les ventes, les revenus, les marges bénéficiaires, etc. Cela permet aux gestionnaires de comprendre ce qui fonctionne bien et ce qui nécessite des améliorations.

Prise de décision informée : En fournissant des données et des analyses précises, le reporting commercial aide les dirigeants à prendre des décisions plus éclairées. Par exemple, ils peuvent décider d’allouer des ressources supplémentaires à une région ou à un produit particulier en fonction des informations fournies.

Suivi des objectifs : Les entreprises fixent généralement des objectifs commerciaux spécifiques, tels que des quotas de vente ou des objectifs de croissance. Le reporting commercial permet de suivre leur progression et d’identifier les écarts afin que des mesures correctives puissent être prises si nécessaire.

Identification des tendances : En analysant les données sur une période donnée, le reporting commercial permet d’identifier les tendances émergentes. Par exemple, une augmentation des ventes dans une région spécifique pourrait indiquer une opportunité de croissance à exploiter.

Optimisation des processus : En examinant les performances commerciales à travers divers indicateurs, les entreprises peuvent identifier les processus inefficaces et les domaines où des améliorations peuvent être apportées. Cela peut conduire à une meilleure allocation des ressources et à une augmentation de l’efficacité opérationnelle.

Communication interne : Le reporting commercial fournit une base factuelle pour la communication interne au sein de l’entreprise. Il permet aux différentes équipes de comprendre les objectifs et les performances globales de l’entreprise, favorisant ainsi la collaboration et l’alignement des efforts.

Quand faire un reporting commercial ? 

Vous vous posez peut-être la question suivante : Dans quelle situation effectuer un reporting commercial

Le reporting commercial est essentiel dans diverses situations et à différentes périodes de l’année pour aider les entreprises à évaluer leurs performances et à prendre des décisions éclairées :

  • Lancement de nouveaux produits/services 
  • Évaluation périodique des résultats
  • Changements stratégiques 
  • Problèmes ou opportunités identifiés 
  • Planification budgétaire 
  • Évaluations des performances des commerciaux 

La fréquence du reporting commercial dépend des besoins spécifiques de l’entreprise, de son activité et des objectifs fixés (mensuel, trimestriel, annuel, périodes spécifiques liées à l’industrie…).

Quelles sont les différentes étapes pour créer un reporting commercial ?

1. Définir les objectifs du reporting

  • Quels sont vos objectifs ? : Selon votre activité, déterminez ce que vous souhaitez accomplir avec ce reporting. Est-ce pour suivre les ventes, analyser la performance des produits, évaluer l’efficacité des campagnes marketing, etc. ?
  • Public cible : Identifiez les destinataires du rapport (direction, équipe de vente, investisseurs, etc.) et leurs besoins spécifiques.

2. Sélectionner les Indicateurs Clés de Performance (KPI)

  • Ventes totales : Chiffre d’affaires global, par produit, par région, par canal de vente.
  • Volume des ventes : Nombre d’unités vendues.
  • Marge bénéficiaire : Bénéfice brut, marge nette.
  • Taux de conversion : Pourcentage de prospects convertis en clients.
  • Performance commerciale : Ventes réalisées par chaque membre de l’équipe de vente.
  • Satisfaction client : Scores de satisfaction, taux de rétention.
  • Coût d’acquisition client (CAC) : Montant dépensé pour un nouvel acquéreur.

Bon à savoir

3. Choisir les outils de reporting

De nombreux outils peuvent aider à automatiser et à améliorer le reporting commercial. 

Vous pouvez utiliser différents outils pour faire vos reportings commerciaux tel que Microsoft Excel, Google Sheets ou encore une solution spécialisée générant un tableau de bord comme le logiciel CRM de Dailybiz.

Dailybiz propose une solution CRM en ligne conçue spécifiquement pour les petites et moyennes entreprises (TPE & PME). Cette solution vise à améliorer la gestion des relations clients et à optimiser les processus de vente

4. Collecter et analyser les données

  • Sources de données : Systèmes CRM, ERP, plateformes d’e-commerce, outils d’analyse web, etc.
  • Automatisation : Utilisez des outils pour automatiser la collecte des données autant que possible.
  • Nettoyage des données : Assurez-vous que les données collectées sont complètes, précises et dépourvues d’erreurs.
  • Segmentation : Analysez les données par segments pertinents (produits, régions, périodes, etc.).
  • Tendances et anomalies : Identifiez les tendances majeures et repérez les anomalies ou les variations significatives.

5. Communication et suivi

  • Distribution : Assurez-vous que le rapport est facilement accessible aux parties prenantes concernées.
  • Réunions de suivi : Organisez des réunions pour discuter des résultats du rapport et des actions à entreprendre.
  • Feedback : Recueillez des retours pour améliorer les futurs rapports.

Comment faire un bon reporting commercial : Exemple détaillé

Le reporting commercial est crucial pour toute entreprise souhaitant surveiller ses performances commerciales, identifier les tendances et prendre des décisions éclairées. Pour illustrer comment créer un reporting commercial efficace, prenons l’exemple d’une entreprise fictive, XYZ Corporation, spécialisée dans la vente de logiciels de gestion.

Contexte

XYZ Corporation souhaite évaluer ses performances commerciales sur le premier trimestre de l’année 2024. Les objectifs incluent l’analyse des ventes, l’efficacité des campagnes marketing, et le suivi des indicateurs clés de performance (KPIs) tels que le chiffre d’affaires, le taux de conversion, et le coût d’acquisition client (CAC).

Tableau de Reporting

Voici un exemple de reporting pour XYZ Corporation comportant différents indicateurs :

Indicateur

Janvier 2024 Février 2024 Mars 2024 Total T1 2024
Nombre de prospects 300 350 400 1050
Taux de conversion 15% 18% 20% 17.67%
Nombre de nouveaux clients 45 63 80 188
Chiffre d’affaires (CA) 90,000 € 126,000 € 160,000 € 376,000 €
Coût d’acquisition client (CAC) 600 € 570 € 520 € 563 €
Valeur vie client (CLV) 3,000 € 3,200 € 3,100 € 3,100 €
Taux de fidélisation 85% 87% 90% 87.33%

Analyse du Reporting

Nombre de prospects : Il y a une augmentation régulière de ce nombre tout au long du trimestre, passant de 300 en janvier à 400 en mars. Cela indique une amélioration des efforts de prospection et une meilleure génération de leads.

Taux de conversion : Le taux de conversion augmente de manière constante, de 15% en janvier à 20% en mars. Cette hausse montre que les stratégies de conversion sont efficaces et que l’équipe de vente réussit à transformer plus de prospects en clients.

Nombre de nouveaux clients : En conséquence directe de l’augmentation du taux de conversion et du nombre de prospects, le nombre de nouveaux clients augmente également, passant de 45 en janvier à 80 en mars.

CA : Le chiffre d’affaires trimestriel total s’élève à 376,000 €, avec une progression constante chaque mois. Cette tendance positive reflète une croissance saine des ventes.

CAC : Le CAC diminue progressivement de 600 € en janvier à 520 € en mars, ce qui indique une amélioration de l’efficacité des campagnes marketing et des efforts de vente.

CLV : La CLV reste relativement stable autour de 3,100 €, montrant que la valeur générée par chaque client reste constante malgré l’augmentation du nombre de clients.

Taux de fidélisation : Le taux de fidélisation augmente de 85% en janvier à 90% en mars, indiquant une bonne satisfaction client et des efforts efficaces de fidélisation.

Conclusion et Recommandations

Le reporting commercial de XYZ Corporation pour le premier trimestre 2024 montre des tendances positives, avec une croissance des ventes, une augmentation du taux de conversion et une réduction des coûts d’acquisition client. Pour continuer sur cette lancée, XYZ Corporation pourrait :

  • Optimiser les campagnes marketing pour continuer à attirer un nombre croissant de prospects tout en maintenant ou en réduisant le CAC.
  • Renforcer les stratégies de conversion pour maintenir la hausse du taux de conversion.
  • Améliorer la satisfaction et la fidélisation client pour maximiser la CLV et garantir une base client solide et récurrente.

Articles suggérés

Tableau de bord commercial

24 janvier 2023

Tableau de bord commercial : pourquoi l’adopter ?

Voir l’article
Mise en avant - performance commerciale

3 mai 2024

Optimiser votre performance commerciale : Le guide pratique

Voir l’article
Indicateurs commerciaux

8 mars 2023

8 indicateurs commerciaux clés à suivre

Voir l’article